Présentation

Biographie

2016

  • LYON  Salon ART 3f
  • COLOGNE exposition permanente avec la Galerie "Carré d'artistes".
  •  MILAN exposition permanente avec la Galerie "Carré d'artistes".
  •  GENÈVE exposition permanente avec la Galerie 337.

2015

  • LYON salon ART3f avec la galerie des Brotteaux.
  • ISÈRE invitée d'honneur au salon des arts de Salagnon.

2014

  • MONACO exposition à l'hôtel Columbus.
  • AIGUES-MORTES  Exposition à la Galerie Nicole Salamone.
  • LOURMARIN  Salon international d'Art Contemporain organisé par la Galerie Carré d'artistes du 11 au 14 Juillet 2014.
  • MOUGINS  exposition à la Galerie des Lombards.
  • LYON exposition permanente à la Galerie des Brotteaux.
  •  BRUXELLES  Espaces Art Gallery Avenue Louise.
 

2013

  •  PARIS  Galerie ART&EVENTS rue Quincampoix.
  • ESPAGNE  Exposition permanente Galerie Carré d'artistes de Barcelone.
 

2012

  •  ISERE  Eglise abbatiale de St Chef.
     

2011

  •  PARIS  Salon ART SHOPPING Carrousel du Louvre.
  • LYON  Exposition permanente Galerie des Brotteaux.
 

2010

  •  SHANGHAI Exposition universelles au côté des Artistes Indépendants du Grand Palais.
  • LOIRE  Château d'Andrézieux Bouthéon.
  • PARIS  Salon ART en CAPITAL Grand Palais.
               

2009 expositiob à panama

  •  PANAMA  exposition permanente K&B Finance Group.
 

2000

  •  FLORIDE exposition à Stellers Gallery.
 

2005 à 2007

  • Fresquiste pour l'entreprise Ocre Rouge Déco, Saint-Victor-de-Cessieu (38)
 
La peinture est omniprésente dans la vie de Leslie.

L’artiste iséroise réalise sa première toile à l’âge de 3 ans. Moins de 10 ans plus tard, elle répond déjà à sa première commande.
Le dessin est sa véritable écriture bien que ses multiples talents s’expriment aussi à travers la décoration.

En 1996, Leslie décroche un diplôme en architecture d’intérieur. Elle travaille depuis dans la restauration d’art pour des monuments historiques aussi prestigieux que le musée du Louvre de Paris ou le musée des Beaux-arts de Lyon.
Leslie mène sa carrière d’artiste autodidacte en parallèle, exposant ses œuvres lors d’événements internationaux comme l’exposition universelle de Shanghai en 2010.
L’artiste exprime sur ses toiles son goût pour les courbes et les perspectives. Son œuvre, notamment inspirée par le Courant expressionniste, est empreinte de fraîcheur, de jeunesse et de féminité.
L’esprit créatif de Leslie et son appétit pour les défis l’amènent à explorer des techniques et des thèmes très variés. Reflets de la société contemporaine, ses cités marines lui permettent par exemple d’évoquer l’actualité écologique : le réchauffement climatique, le nucléaire, etc.
Elle y place l’esthétique au service exclusif de l’émotion.

L’univers de Leslie est régit par l’équilibre.
Elle parvient en effet à suggérer le mouvement sans agitation. Ses couleurs sont puissantes mais jamais agressives.
Sa palette dominée par le bleu, le vert et le rouge est travaillée au pinceau et au couteau.
La peintre n’hésite pas à se remettre en question lors de performances artistiques en public.
Elle crée le spectacle grâce à un procédé original : vider directement sur la toile des seringues remplies de peinture.
Absorbée par son art, elle joue, laisse libre court à son instinct, sans prétention. L’artiste redevient alors la petite fille qui peignait à 3 ans et se replonge dans un imaginaire sans frontière.

Galerie Carré d'Artistes
---------------------------------------------------------------------------------------------------
Leslie Berthet-Laval
Née à Lyon en 1975, Leslie à passé son enfance à la campagne au milieu des chevaux. Ses études d’architecture d’intérieur renforceront son goût des courbes, des perspectives et du dessin académique. Sa maîtrise des couleurs et des techniques de peinture l’amènera vers le métier de peintre décorateur, notamment pour la restauration de monuments historiques (Hôtel de ville et musée des Beaux Arts de Lyon, le Louvre…). C’est avec force et maturité qu’elle renoue avec ce plaisir de peindre qui l’a bercée depuis sa plus tendre enfance.
Leslie nous fait partager ses émotions, et nous dévoile un univers plein de joie et de couleurs.
 
Une trilogie de l'esthétique picturale
Comme beauté, grâce et force.Trois noms réunis dans la signature d’une artiste aux multiples talents dont la peinture s’enrichit de celui de décoratrice. Pas par hasard.
Leslie est comme une trilogie permanente au service de l’art depuis sa plus tendre enfance où elle voue déjà un amour passionné, contemplatif, et charnel au cheval.
Sa première écriture c’est le dessin. Et l’imagination prend vite le dessus des choses qu’elle raconte puisées dans l’air, l’eau et le feu.

Elle n’a pas de « modèle » dans ce qu’elle entreprend mais dit que son attirance en peinture va plutôt vers l’expressionnisme.
La trilogie de ses choix n’est pas le paysage, le portrait ou la nature morte (surtout pas morte) mais sous le regard presque abstrait qu’elle porte sur ce qui l’entoure c’est l’esthétique pour l’émotion. Primordial. Voir, ressentir, s’exprimer par et pour l’émotion.
Ses touches de peinture sont les notes d’une musique en harmonie avec l’imaginaire qui n’a pas de frontière. Le bleu, le vert, le rouge, sont comme au cinéma des fondus – enchaînés. Ses outils : la seringue, le pinceau et le couteau ne sont que des objets familiers qui ont trouvé leur maître pour créer de l’émotion, du plaisir, de l’imprévu.

Car Leslie ne cache pas être attirée par un ailleurs méconnu où elle trouve comme en un rêve éveillé ses raison d’exister pour faire partager ses désirs ses plaisirs et même ses fantasmes.
C’est l’artiste sensible et généreuse mais forte et déterminée qui ne fait pas de concession à la banalité. Elle est jeune épouse et mère au quotidien, et artiste à plein temps dans ce qu’elle affectionne au mieux pour s’exprimer pleinement : les grands formats.
Elle part d’un point instinctif sur une toile, libre, sans contrainte, d’où vont s’envoler vers des horizons imaginaires les lignes et les couleurs non conformes de ce qu’elle peint et qui deviendra « un tableau ».

L’œuvre de Leslie contient alors les vibrations magiques « au doigt et à l’œil » qui vont créer l’émotion, l’exposition vient alors, plus qu’un partage entre la créatrice et le « regardant » d’une extraordinaire liberté de choix.

Elle a atteint son but.

Marc Perry, chevalier des Arts et des Lettres, écrivain/journaliste